Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/vhosts/theatre-entresort.com/httpdocs/wp-content/themes/kallyas/header.php on line 64

LE SOUFFLE DES DIEUX, danse indienne

Création, mise en scène et interprétation : Dominique DELORME

 

« Le souffle des Dieux », c’est un voyage à travers l’espace et le temps, de l’Inde à l’Europe et de l’antiquité à la modernité.

Dominique Delorme présente un théâtre dansé où le temps d’un souffle, il se transforme en dieu, en déesse, en homme, en femme, en animal ou en végétal…

Il porte un bonheur radieux, simple, direct qui allie la légèreté féline de la grâce à la puissance du tigre d’où émergent un puissant langage corporel, des sentiments physiques, spirituels et crus.

Dans cette offrande à la danse, il transforme les sculptures des temples indiens en une danse de joie et de pure passion qui nous laisse une impression d’envoûtement.

 

Dominique Delorme est un danseur et chorégraphe qui mène depuis trente ans une carrière internationale.

Lauréat du prix Villa Médicis, il a effectué ses recherches sur les karanas, les techniques de danse et de théâtre datant du IVème siècle avant notre ère, et disparues pendant près de sept siècles.

Il présente un théâtre dansé mêlant ses propres créations à celles créées pour lui par la célèbre danseuse Padma Subrahmanyam.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

La presse - avril 2019 :

 

 

La presse internationale :

Faire évoluer un art figé par une tradition séculaire était une gageure. Ils ont parfaitement réussi le mariage entre cet art ancestral et ce besoin irrépressible d’innover qui est le propre des grands artistes. Chef d’œuvre où la richesse de l’invention chorégraphique ne le cède en rien à la perfection de l’interprétation.
Les Saisons de la Danse – Paris, France
Dominique Delorme est un de ceux qui ont un jour décidé de tout quitter pour étudier le Bharata Natyam. Ne sont-ils pas les précurseurs de ce métissage dont on parle tant? Concilier les traditions chorégraphiques indiennes et celles du monde occidental est devenu une nécessité. Ils ont pratiqué l’ouverture de la culture des autres avant la lettre. Ils se sont immergés avant de construire leur œuvre.
Le Monde – Paris, France
Parade amoureuse déployée majestueusement. Très dessiné dans ses lignes géométriques, dans les attitudes sculpturales, étiré dans des figures qui défient l’équilibre, enchevêtré par les bras dans une évocation discrète de pose érotique, ce duo respire sereinement. Le masculin et le féminin circulent de l’un à l’autre sans se décider à se fixer, c’est sans doute pour cela que ce duo convint, alors que le pari était risqué.
Libération – Paris, France
Dominique Delorme est une supernova. Son corps sculpté (Rodin, où es-tu ?) et sa formation rigoureuse redéfinissent la joie et la précision en bharatanatyam. A tous les directeurs de théâtres : « attrapez-le avant qu’il ne retourne en France ! Electrifiez vos membres !! 
Sruti Magazine – Madras, Inde
Il captiva le public par son extraordinaire subtilité du mouvement. Une exécution scintillante, une révélation extraordinaire d’expression, de mélodie et de maîtrise rythmique. Magnifique, impressionnant, virtuose. Un danseur hors normes. 
The Telegraph – Calcutta, Inde
Il conjugue un physique ciselé -à la Rodin- à un style précis et vigoureux rarement vu parmi les danseurs de bharatanatyam. Il remplit la scène dès le début par sa présence et son énergie indomptable. Il toucha au plus profond du cœur de l’audience. Une soirée marquée de dignité, d’assurance et de grâce. Il se transforma en une image de pure joie.
Straight Times - Singapour
Une rare offrande à la danse. L’extraordinaire danseur Dominique Delorme laisse à l’esprit une impression indélébile. Sa danse reflète la précision du mouvement qu’il conjugue à un amour et une profonde connexion intellectuelle avec l’inde. Il symbolise la séduction universelle de nos traditions classiques de la danse qui accueillent et sont enrichies par ceux qui cherchent en leurs seins, leurs valeurs artistiques et spirituelles.
India Currents – Californie, USA
Il éblouit tout un chacun par sa grâce d’elfe et ses mouvements à la fois surprenants, sculpturaux et totalement novateurs. Il a assimilé ce style de manière admirable et ceci le place dans une catégorie tout à fait particulière. Le public lui fit un accueil triomphant à chaque apparition et il reste, pour chacun, un souvenir inoubliable.
India Bhai Bhai – New Delhi, Inde
Dominique danse son dieu, danse l’exclusion. Tout son corps souffre, cherche, rampe, exulte. Pas un trait de son visage qui n’exprime son humiliation, son illumination, dans une complète harmonie de son corps et de son âme. Mais il n’y a plus ni corps, ni âme. Il y a un être offert qui vit au plus profond de lui-même, et les spectateurs en sont bouleversés.
Peuples du Monde – Paris, France
La salle comble du théâtre Triveni éclata en de longs et sincères applaudissements après l’exécution brillante d’un art traditionnel, mais avec une différence : le danseur, Dominique Delorme est un étranger total à la tradition artistique indienne, français de naissance et venu au Bharatanatyam en 1985…Quelque chose émergea avec clarté après l’expérience de son art : le fait que l’art est vraiment sans frontières et que quiconque ose s’y plonger peut en revenir avec des perles. Sa discipline et sa maîtrise lui ont valut la reconnaissance immédiate des connaisseurs, un moment de fierté pour son maître.
Hindustan Times – New Delhi, Inde
L’extrême pureté du spectacle laissa l’audience envoûtée. Un contrôle rythmique et d’interprétation phénoménal. Toute la légèreté féline de la grâce alliée à la puissance du tigre. Une qualité d’expression qui ne peut provenir que d’une expérience profonde de cet art.
Un irrésistible danseur.
The Hindu – New Delhi, Inde
Dominique Delorme transforma les sculptures des temples indiens en une danse de pure passion. Ce qui distingua sa maîtrise, qui ne se retrouve que chez les grands danseurs quelque soient leur style ou leur nationalité, était cet incroyable contrôle. Il y avait presque une beauté mathématique à sa direction. Cette rigueur physique permis à cet ancien étudiant français en médecine devenu premier danseur, d’exprimer cette pure passion.
The Orange County Register – Californie, USA
Une rare occasion de voir quelqu’un avec autant de ferveur, de connaissance et de passion pour le mouvement. Dextérité, fluidité et force remarquables. De sa danse émergent un puissant langage corporel et des sentiments physiques, robustes, spirituels et crus. Sa danse est à même de capturer tout autant l’imagination d’un public non-initié que celle des connaisseurs.
Narthaki – Californie, USA
Harmonie qui émane au-delà de la perfection technique, il partit à la découverte de toutes les possibilités d’interprétation. Il apparut sur la scène telle une aiguille diamantée perçant l’obscurité, l’espace et le temps avaient disparu. Il l’emporte sur tous les danseurs indiens par sa beauté corporelle, son contrôle rythmique et sa présentation.
Soorya Festival – Trivandrum, Inde
Etait-ce une ouverture sur le monde du silence? Un pressentiment? Une étincelle de nouveauté? Une nouvelle dimension? Ou bien était-ce seulement une caresse ou encore une exclamation? Concentration, perfection et dévotion, une soirée couronnée de succès et de grande intensité.
Natya Mandir News – Vienne, Autriche
Ni gestes, ni mouvements, il peint de la lumière. Perceptible par la précision du danseur, son efficacité et sa rapidité. Dominique est un danseur qui porte en lui un bonheur radieux, simple, direct, avec cette légèreté d’esprit qui circule sans résistance dans son corps.
Les Carnets de Voyage de la chorégraphe Susan Buirge
TOP